Temps de lecture : 3 minutes

 

 

Marre des variétés de houblon transgénique ricaines ? C’est peut être le moment de s’intéresser à quelques variétés européennes considérées un cran au dessus du reste : les houblons nobles. Il s’agit de houblons aromatiques à l’amertume très faible (en raison de leur faible taux en acides alpha) et ce sont des variétés incontournables pour certains styles de bière. Ces houblons européens sont des variétés que l’on utilise dans des recettes éprouvées depuis des siècles.

Voici un rapide aperçu des quatre variétés de houblon nobles et les styles pouvant être brassés avec chaque :

Hallertauer Mittlefrüh

(aussi appelé Hallertau, Hallertauer, Mittelfrüh, Mittelfrüher, et Hallertau Mittelfrüh)

Variété florale, herbacée et épicée dont le nom est issu de la région de Hallertau en Bavière, d’où provient une grande partie de la production de houblon européen. Le Hallertau Mittlefrüh possède une longue histoire documentée en Allemagne comme étant l’une des plus anciennes variétés utilisées pour le brassage de bière et on le considère comme la crème des houblons nobles. Cependant, le Mittelfruh est une variété particulièrement sensible aux maladies comme le mildiou.

Pour cette raison, le Hallertau Mittelfrüh a largement été remplacé par le Hersbrucker, une variété plus robuste qui domine donc la région de Hallertau depuis la fin du 20ème siècle. C’est pourquoi on ne voit plus autant de Mittelfrüh aujourd’hui qu’à l’époque. Des tentatives ont été réalisées afin de développer des versions plus résistantes aux insectes tout en conservant son aromatique si précieuse.

Styles : Kölsch, Witbier, Saison, Pilsner, Lager, Pale Ale

 

Tettnanger

 

(aussi appelé Tettnang, German Tettnang,  Schwetzinger, et Deutscher Frühhopfen)

Originaire de Tettnang, petite ville située dans le Land de Bade-Wurtemberg, non loin du Lac de Constance. Ce houblon est prisé pour une utilisation double à la fois en amérisant et aromatique : ses arômes épicés, herbacés et agrumes sont caractéristiques. Le Tettnanger est relativement résistant au mildiou ce qui est utile pour les fermiers situés dans cette région humide. Ce houblon est populaire pour une très grande variété de bières, ce qui fait du Tettnang un digne représentants des houblons nobles.

Styles : Lager, Pilsner, Pale Ale, Hefeweizen, Kolsch, Bière d’Abbaye, Bock, et autres.

 

 

Spalt

 

 

Le Spalt est la seule variété qui est produite en Bavière dans la région de Nuremberg, et sa présence remonte au 14ème siècle. Vers 1500, le Spalt fût récompensé par le tout premier sceau de qualité jamais décerné. Comme une apellation d’origine contrôlée aujourd’hui, le sceau de qualité était utilisé pour garantir un niveau élevé de qualité. Comparé aux autres houblons nobles, le Spalt est relativement résistant aux maladies. Poivré, épicé, avec un arôme herbacé, il est utilisé pour donner du goût et de l’amertume à de nombreux styles de bière mais il est surtout le houblon traditionnel de la Altbier de Düsseldorf.

Styles : Altbier, Helles, Hefeweizen, Lager, Pilsner,Pale Ale.

 

 

Saaz

 

Le Saaz est souvent le premier houblon auquel on pense quand on évoque les houblons nobles. Davantage encore que les autres houblons nobles, le Saaz rime avec un style : la Pilsner de Répulique Tchèque et son avatar, la Pilsner Urquell. Ce houblon est doux, terreux, subtilement herbacé. Le nom Saaz provient de la ville de Žatec en République Tchéque, dont le nom s’écrit Saaz en allemand. Par conséquent on retrouve du Saaz dans la plupart des pils et non pas seulement les Czech Pilsners. C’est le houblon favori pour les lagers dans le monde entier en dépit de ses faibles capacités amérisantes : l’attrait du Saaz repose sur ses qualités aromatiques uniques, ce dont tous les amateurs d’une pils bien fraîche au soleil pourront attester.

Styles : Czech Pilsner, Bohemian Pilsner, German Pilsner, Belgian Strong Ale

Sources

Your Guide to Noble Hops