Temps de lecture : 2 minutes

 

 

Pour refroidir le moût l’on voit souvent deux types de serpentins, ceux en cuivre et ceux en inox. La plupart du temps les refroidisseurs en cuivre sont de fabrication maison tandis que les refroidisseurs inox sont achetés directement en l’état par le brasseur amateur.

 

Un serpentin refroidisseur en cuivre est-il meilleur qu’un refroidisseur en inox?

 

Clairement, oui. En matière d’échange thermique, le cuivre est bien meilleur conducteur que l’acier inoxydable. Utiliser un refroidisseur en cuivre permet donc de refroidir le moût plus rapidement, d’obtenir une meilleure cassure à froid et d’arrêter plus rapidement l’isomérisation des acides alpha du houblon. Dès lors, pourquoi utiliser ou fabriquer un refroidisseur en inox ? Les avantages et les inconvénients sont présentés ci-après :

 

Refroidisseurs en cuivre

 

Le cuivre est la matière standard utilisée pour fabriquer un refroidisseur de moût en raison de se capacité à transférer la chaleur. On utilise le plus souvent des couronnes de cuivre recuit de format 8×10 mm ou 10×12 mm. La longueur du tube de cuivre ainsi que son diamètre dépendent du volume de la cuve et de la taille des brassins.

 

Avantages :

  • Un meilleur coefficient d’échange de chaleur
  • Facile à plier
  • Peut facilement être soudé ou brasé
  • Avec le temps une couche d’oxydation va se former sur le cuivre pour former une couche de protection contre la corrosion du moût
  • Nettoyage minimal pour enlever les résidus de houblon, les protéines du moût et la salissure
  • Le cuivre comme les autres minéraux est bon pour les levures

 

Inconvénients :

  • Le cuivre peut développer un oxyde appelé vert-de-gris si le refroidisseur n’est pas convenablement séché après chaque utilisation. Le vert-de-gris est soluble dans l’eau et risque de contaminer votre brassin si il est présent sur le serpentin avant immersion. Heureusement, il peut facilement être nettoyé à l’aide d’une solution acétique comme du vinaigre blanc ou du StarSan.
  • Le cuivre recuit est beaucoup plus malléable que l’acier inoxydable

 


Fabriquer un refroidisseur en 7 étapes


 

Refroidisseurs en inox

 

Avec l’augmentation du cours du cuivre, les refroidisseurs en inox sont devenus de plus en plus populaires. On trouve donc des refroidisseurs en inox pour un prix équivalent voire moins cher qu’un refroidisseurs en cuivre aux dimensions similaires.

 

Avantages:

  • L’inox est le matériau des brasseurs professionnels
  • Excellente résistance à la corrosion
  • Facile à nettoyer
  • Grande rigidité et durée de vie illimitée si bien entretenu

 

Désavantages:

  • Difficile à déformer et à manipuler
  • Efficacité moindre que le cuivre entraînant une cassure à froid plus faible et une isomérisation plus longue des acides alpha
  • Ne fournit pas de minéraux bienvenus pour les levures

 

Conclusion

Choisir entre un refroidisseur en cuivre ou en inox est donc un choix personnel et les deux remplissent la fonction du refroidissement du moût. Cependant, du point de vue de l’efficacité et de la qualité de l’échange thermique nécessaire pour refroidir un brassin de 20 à 60 litres, un refroidisseur en cuivre fabriqué selon ses besoins et adapté à la largeur et hauteur de sa cuve est clairement le choix idéal. Aussi je pars du principe que l’on gagne toujours à apprendre à fabriquer soi-même plutôt qu’à passer directement à l’achat de matériel tout fait qu’il faudra peut-être de toutes façon réadapter selon ses besoins.

 

 

Source : https://www.coldbreakbrewing.com/blogs/homebrewing-help/16719009-copper-vs-stainless-steel-wort-chillers-the-guide