Mis à jour le

Temps de lecture : 5 minutes

 

 

À la période de Noël, on trouve dans les supermarchés la déclinaison “brassin de Noël” des marques des brasseurs industriels. Ces bières de saison intègrent souvent les calendriers de l’Avent  et autres coffrets-cadeaux pour amateurs de bières. Cette bière de Noël nous parait souvent comme la version normale à laquelle on aurait ajouté quelques épices type zeste d’orange, gingembre et clou de girofle. Certaines bières de Noël industrielles s’en sortent-elles mieux que d’autres ?

 

 

Meteor Bière de Noël

Brasseur : Meteor

Type : Premium Lager

Taux d’alcool : 5.8%

Ce qui surprend au premier regard est la clarté de la robe : claire et dorée avec une fine mousse assez dense. Au nez, c’est légèrement fruité et porté sur les agrumes. Ou plutôt devrais-je dire l’arôme artificiel “zeste d’orange” que l’on retrouve dans pas mal de bières de Noël industrielles et qui donne un petit goût fruité. Fruité, mais artificiel. La première gorgée confirme ces arômes auxquels se mêlent ceux d’un malt très doux également. On retrouve ces arômes tout du long jusqu’à la fin de bouche légèrement plus amère et épicée. Cette Meteor de Noël n’en est pas vraiment une : elle ressemble à la Meteor Pils légèrement plus dense et sucrée.

meteor_biere_de_noel_industrielle

Licorne Noël

Brasseur : Brasserie Licorne/Karlsbrau (Karlsberg)

Type : Amber Ale

Taux d’alcool : 5.8%

 

Cette Licorne est dotée d’une robe franchement brune avec une mousse bien épaisse et une bonne carbonatation. L’arôme est bien malté, type malts grillés ce qui est appréciable quand trop de bières industrielles tombent dans le piège de l’excès de souplesse. En bouche on a un équilibre intéressant entre le sucre et l’amertume, et un final sec et poivré. Buvable.

licorne_biere_de_noel_industrielle

Fischer de Noël

Brasseur : Heineken (France)

Type : Oktoberfest/Märzen

Taux d’alcool : 6%

Robe ambre foncée avec une mousse de type blanc en neige c’est très vite dissipé. L’arôme est tout ce que je déteste dans une bière de Noël industrielle : l’arôme caramel liquide artificiel avec des notes métalliques. Le corps est aqueux, mais on retrouve le goût malté et légèrement épicé, sans que l’on puisse distinguer si c’est plutôt de la cannelle, du gingembre ou encore des clous de girofle. Une bien mauvaise expérience, comme les autres bières ambrées de la gamme Fischer que sont la ambrée et l’écœurante Doreleï.

fischer_biere_de_noel_industrielle

Leffe de Noël

Brasseur : Anheuser-Busch InBev Belgium (AB InBev)

Type : Belgian Ale

Taux d’alcool : 6.6%

Robe brune et trouble avec une mousse beige fine mais durable. En terme d’arôme, on est sur les malts qui confèrent des touches de fruits rouges et foncés ainsi que sur les épices. Les malts caramels sont évidemment présents mais sans que ce soit écoeurant, avec des notes de pain et un final alcoolique propre à certaines bières belges. Certainement l’une des plus proches de l’idée que l’on se fait d’une vraie bière de Noël.

leffe_biere_de_noel_industrielle

Abbaye de Vauclair Bière de Noël

Brasseur : Brasseurs de Gayant

Type : Bière de Noël

Taux d’alcool : 7.2%

La Vauclair de Noël offre une robe cuivrée avec une belle tenue de mousse. Le nez est sur le malt caramel (qui a dit encore) avec une pointe d’épices en plus. Souple en bouche, on discerne l’utilisation de levures belges comme dans le reste de la gamme, quelques touches de pain d’épices et des houblons poivrés. Il s’agit probablement de la version Vauclair ambrée à laquelle les brasseurs de Gayant ont ajouté des épices lors de l’ébullition, que seuls les palais les plus fins arriveront à discerner.


Test : Calendrier de L’Avent Lidl Abbaye de Vauclair


Ry-Ternel Bière de Noël (Aldi)

Brasseur : Brasserie Saint-Omer

Type : Belgian Ale

Taux d’alcool : 5.9%

Le clou du spectacle. Je me suis arrêté à la liste d’ingrédients quant j’ai remarqué que cette bière comprenait du caramel ammoniacal, une substance cancérogène dans sa liste d’ingrédients. Ceci n’est donc pas une bière mais du poison.

Le E150c, à base d’ammoniaque, peut contenir deux substances néoformées indésirables : le THI (acétyle-tétrahydroxibutylimidazole) immunotoxique, et le 4-MI (4-méthylimidazole) suspecté d’être cancérogène (classé C2b par le Centre international de recherche sur le cancer).

 

 

Bière de Noël Lidl

Brasseur : Brasserie Lefebvre

Type : Amber Lager/Vienna

Taux d’alcool : 5.9%

Tant qu’on est dans le hard-discount, autant goûter celle de chez Lidl. Enfin l’autre bière de Noël de chez Lidl, car celle-ci est à distinguer de la Vauclair de Noël présentée juste au dessus. Alors ici point d’ingrédients cancérigène mais plutôt une bière de Noël industrielle sans surprise. Une bière très ambrée  (la robe est belle on va quand même pas le nier). Quant au nez, il est vraiment faible, légèrement sucré, légèrement épicé, le fameux nez industriel de Noël que vous connaissez maintenant par cœur. En terme d’arôme on est sur un caramel amer et des houblons poivrés. Assez aqueuse en bouche, le corps est faible, comme le final : on est très loin de l’esprit de Noël.

lidl_biere_de_noel_industrielle

 

Kronembourg de Noël

Brasseur : Kronembourg (Carlsberg)

Type : Amber Lager/Vienna

Taux d’alcool : 5.5%

Pas de surprise pour cette Kronembourg de Noël : robe ambrée et mousse faible qui se dissipe quasi-instantanément (une constante sur toutes les bières Kro et 1664). Au nez, le fameux alliage caramel industriel-sucre candi. Une très légère note houblonnée et épicée. La bière de Noël industrielle typique, à éviter.

kronembourg_biere_de_noel_industrielle

 

 

Grimbergen de Noël

Brasseur : Kronembourg (Carlsberg)

Type : Belgian Ale

Taux d’alcool : 6.5%

Cette Grimbergen de Noël arbore une belle robe de couleur prune avec un col de mousse de taille moyenne et bien crémeux comme sur une bière belge. Modérément maltée, on sent des arômes de malts assez foncés et de fruits murs et secs. En bouche, c’est heureusement moins sucré que ce qu’on aurait pu imaginer et on ressent une bonne amertume qui se prolonge en fin de bouche. On retrouve également des touches de sucre brun, de sucre candi et de levures belges. Clairement c’est une Belgian Ale, et elle fait partie des bières de Noël industrielles offrant un résultat acceptable.